INFORMATIONS

connexion au serveur . . .
connexion réussie_
recherche d'informations . . .
chargement en cours_

25 PERSONNAGES ACTIFS
6 SUPERVISEURS
0 joueur en ligne

Rayan Nassam

Sergent-Chef Rayan Nassam
Race: Humain
Spécialité : EOD
Equipe : SG-1
Niveau 1 - 110 XP
90 PV
Joueur Max123


Autres personnages
Max (Superviseur)


Description du personnage

Compétences

Equipement

Dossier médical

Etats de service

Rapports

Présentation du personnage

PRESENTATION


Nom : NASSAM
Prénom : Rayan
Alias :
Nationalité : Française
Âge : 36 ans
Date et lieu de naissance : 17 Avril 1984, hôpital de Sarcelle, (95)
 
Dernier lieu de résidence : Bayonne
 
Affection : Stargate Command (SGC), Incorporation en cours
Corps : Armée de Terre, Commandement des Opérations Spéciales
Grade : Sergent-Chef
Fonction : Equipe SG1
Capacités : EOD ; Chuteur Opérationnel ; Spécialisé en Infiltration sous-voile et reconnaissance dans la profondeur.
Langues parlées : Français, Anglais, Arabe
Signes distinctifs : Nombreuses traces de tortures mal cicatrisés sur le torse et dans le dos.
 

ETATS DE SERVICE
 
2002 : Engagé Volontaire au sein du 17ème Régiment du Génie Parachutiste (17ème RGP)– Montauban ; 11ème Brigade Parachutiste.
 
2003 : Opération Providence au Libéria ; Evacuation de 535 ressortissants étrangers où il se fait remarquer pour son sang froid et son leadership parmi ses camarades.
 
2005 : Promu au grade de Caporal, passe les sélections du Groupement Commando Parachutiste (GCP) de son régiment qu’il rejoint après plusieurs mois de stages intensifs.
 
2007 : Opération Baliste au Liban ; son groupe participe à l’évacuation de l’ambassadeur Bernard Émié et de sa famille.
 
2008 : Intègre l’Ecole Nationale des Sous-Officiers, promu Sergent à l’issu.
 
2009 : Passe les qualifications Démineur (EOD) et Fouille Opérationnelle Spécialisé (FOS), intègre le 1er Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (1er RPIMA) et passe sous la direction du Commandement des Opérations Spéciales.
 
2011 : Opération Harmattan, puis Opération Unified Protector sous l’OTAN en Libye où son unité guide et conseil les rebelles jusqu’à la capture du Colonel Kadhafi.
 
2013 - 2015 : Opération Serval au Mali contre les GAT (Groupes Armés Terroriste), actions de reconnaissance et de destruction dans la profondeur, son unité est prise à parti lors d’une mission de recherche et destruction. Déclaré mort au service de la France, reçoit la croix de la valeur militaire à titre posthume.
 
2016 : Retrouvé près d’Assamaka au Niger par une patrouille de la force MINUSMA. Réintègre son unité. Promu au grade de Sergent-Chef.
 
2018 – 2019 : Opération Chammal en Irak, puis en Syrie contre l’Etat Islamique.
 
2020 : Intègre le programme Porte des Étoiles, affectée au SGC à Cheyenne Mountain.
 

HISTOIRE
 
Rayan Nassam débute sa vie dans un hôpital de la couronne Parisienne. D’un père athée et d’une mère musulmane pratiquante, il est bercé par les forts préceptes religieux de son cercle familial maternel, et l’ouverture morale ainsi que le scepticisme scientifique de son père.
 
D’une famille modeste mais chaleureuse, fils unique, il passe la majeure partie de sa vie dans les cités HLM de Sarcelle où il grandit et s’épanouit en évitant instinctivement de se mêler aux affaires de drogues et guerres de gangs qui gangrenaient son quartier.
Jeune garçon vif d’esprit et astucieux, son goût pour les mathématiques lui promettait un solide avenir pour sortir sa famille de la précarité, mais tout bascula à ses 17 ans lorsqu’un drame emporta sa mère, le laissant seul avec un père dévasté par le chagrin, qui sombra peu à peu dans l’alcool et la violence. Dans cet univers qui s’écroulait sous ses yeux, Rayan sombra à son tour.
 
Devenu destructeur et méfiant, il se mêla progressivement à de petits trafics et se détourna des études, avant de finalement décider de s’engager dans l’armée pour fuir sa misère, comprenant qu’il n’y avait plus beaucoup d’options.
 
Rejoignant l’institution militaire, il y découvrit un monde de rigueur où toute chose avait un prix, y compris la confiance qui s’acquérait difficilement. Prenant le goût de l’effort, il prouva rapidement ses capacités et choisit le 17ème Régiment du Génie Parachutiste.
Ses classes tout juste terminé, le jeune sapeur est envoyé au Libéria où, en pleine guerre civile, il fut frappé par la pauvreté extrême de ce pays dévasté et par la violence que les être humains pouvaient s’infliger entre eux.
 
Il n’était plus un bleu…
 
De retour en France, il démontra sa volonté d’être là où l’action était en se portant volontaire aux sélections GCP de son régiment, il parvint à sortir du lot par sa détermination et sa capacité à conserver son sang froid dans les moments difficiles, il fit plus tard ses preuves au Liban, où il évacua avec son groupe l’ambassadeur Bernard Émié ainsi que sa famille. C’est à ce moment là qu’il tua pour la première fois.
 
Renforcé par son expérience du terrain, on lui proposa de passer Sous-Officier, ce qu’il entreprit avec brio, avant de s’orienter vers le monde des Forces Spéciales, rejoignant le giron du Commandement des Opérations Spéciales au travers du 1er RPIMA, il devint opérateur S.A.S et endura la longue formation pour intégrer la 3ème Compagnie, dont les équipes sont vouées aux actions de reconnaissance et de destruction dans la profondeur, combinant autonomie et puissance de feu. Ce qu’il recherchait.
 
Cherchant sans cesse à prouver sa valeur au sein de son unité, le Sergent Nassam enchaina les missions, se spécialisant dans la neutralisation d’explosif, il se qualifia pour devenir Démineur, expert en IED et détection de piégeage en tout genre.
 
C’est au cours d’une mission au Mali que son groupe tomba dans une embuscade du groupe terroriste ACQMI. Capturé et trainé dans une prison perdu au milieu du désert, il s’y fit torturer pendant près d’un an avant de parvenir à s’échapper de ses geôlier et de se faire récupérer par une patrouille allié au Nord-Est du Tchad.
 
Promu au grade de Sergent-Chef, ce fut l’ancien ambassadeur Emié, nouveau directeur de la DGSE, qui lui proposa de rejoindre un programme inter-allié top secret du nom de Stargate.